Rencontres en Arles

Nous sommes samedi, c'est l'été, Les Rencontres de la Photographie battent leur plein en Arles, le soleil brille plus fort que jamais et nous avons décidé d'y passer la fin de semaine. Sur les bords du Rhône nous marchons, entre les platanes, toi tu cours mon Amour. Dans le centre, les ruelles sont vivantes, vibrantes, la photographie s'affiche à chaque coin de rue, la ville devient l'espace de quelques instants une véritable galerie à ciel ouvert. 

Les rues pavées, les jolies façades, les fleurs qui parcourent les murs et les garages transformés pour l'occasion en lieu d'exposition éclectique. A la nuit tombée, nous nous rendons au Magasin de Jouets. J'aurai du te préciser comme son nom ne l'indique pas qu'il s'agissait là du vernissage de deux talentueux photographes dans cette galerie à la programmation exigeante et novatrice, espace de découverte et de promotion d’artistes émergents.

Tu nous écoutes, tu nous questionnes, tu observes, tu danses, tu dessines, tu joues. Tu parles aux uns, aux autres, tu t'assoies au sol, tu manges une fraise, tu ris, tu manges deux fraises, tu nous cherches, tu manges trois fraises et ton chemisier blanc est désormais teinté de rose. 

C'était une jolie journée, de belles rencontres photographiques mais pas que ; une journée d'été comme je les aime tant.