Le marché

Samedi matin. Une soirée à la Panacée et une grâce matinée plus tard, et si nous partions au marché ? Le soleil joue à cache-cache entre les nuages, mais c'est décidé, nous irons humer les épices, respirer les douces effluves de fleurs, sélectionner les mets qui s'inviteront sur notre table pour le déjeuner, goûter les fruits chez le maraîcher.   

Papa est partie un peu plus tôt parce que toi jolie coeur, tu souhaitais prendre le tramway. T.R.A.M.W.A.Y. Les fois où nous le croisons, tu clames son nom et le regarde avec tant d'admiration. Alors te voilà à grimper dans ta poussette en direction de ton Graal. Heureuse d'être là, le sourire aux lèvres, heureuse d'être avec toi et de partager ce moment si simple qui fait ton bonheur.

Arrivées au coeur de la ville, nous rejoignons Papa qui est déjà là. Nous croisons des chats, des oiseaux, des avions, des vélos,.. Nous passons le grand Arc et longeons les jardins du Peyrou. Comme tout les samedis matins, ce grand marché : les produits fermiers, les pâtes fraîches, les confitures, le fromager, le maraicher chez qui tu goutes les pommes, chez qui je goute les oranges, et ces fleurs que tu ne peux t'empêcher de respirer "Mmmmm, belles". Alors nous remplirons le panier de tout ces délices. 
Plus tard, nous rentrerons à la maison tous les trois, et nous nous réjouirons de toutes ces trouvailles, toutes ces bonnes choses que nous picorerons sans même nous mettre à table.

Ces matins tout simple que j'aime tant...